Par Karl Lorand 01/01/2020 – 00:00 • Mis à jour le 17/03/2020 – 12:37


Emmanuel Macron a annoncé hier le report du second tour des élections municipales 2020. Une décision prise bien entendu à cause de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus. Le gouvernement travaille aux modalités nécessaires au report des élections.

    Municipales 2020 : le gouvernement prend des dispositions pour reporter le second tour

Ce mardi matin, lors d’une conseil des ministres exceptionnels, un projet de décret abrogeant la convocation des électeurs pour le second tour des élections municipales et communautaires, prévu à l’origine pour ce dimanche 22 mars a été présenté.

La décision de retarder ce second tour concerne 3253 communes dont le conseil municipal a été partiellement pourvu et 1669 communes où aucun conseil municipal n’a été élu à l’issue du premier tour. 7 communes sont concernées en Martinique : Rivière-Pilote, Marin, Diamant, François, Marigot, Saint-Joseph, Ducos.

Dès demain, lors d’un nouveau conseil des ministres, ce décret sera complété par un projet de loi, examiné aujourd’hui même par le Conseil d’État.

“La date de dépôt des candidatures pour le second tour sera repoussée. Sa détermination fera l’objet de consultations avec les formations politiques. Cela veut dire, comme je l’ai annoncé hier, que le délai de dépôt qui courait normalement jusqu’à ce soir 18 heures ne s’applique plus. Il sera repoussé par la loi”, a expliqué Christophe Castaner, ministre l’Intérieur.